Petit Poilu

J’adore les BD et je suis une grande fan des albums sans textes. J’écrirai bientôt un article sur ce sujet. En tous cas, il y a déjà deux ans que le parrain de ma fille nous a fait découvrir une pure merveille – Le Petit Poilu, une BD sans texte pour les enfants.

Petit Poilu est un petit personnage mignon, drôle et très poilu. Chaque histoire commence ainsi: tous les matins il se prépare à partir de la maison, et sort. Ensuite l’aventure prend place, il rencontre des personnages pas toujours sympas, ce qui lui fait regretter les bras de sa maman, il doit se montrer courageux et ingénieux pour se faire des amis et pouvoir rentrer le soir chez lui avec un petit souvenir de ses péripéties. Il s’endort toujours heureux et enrichi par des nouvelles expériences.

Petit Poilu c’est aussi un livre que même un tout petit (mon fils n’a pas 3 ans) peut se raconter soi-même.  La répétition de la journée type dans chaque histoire : lever – départ de la maison – aventure – retour et coucher, offre des repères aux enfants, facilitent l’intégration d’informations complexes et les incitent à redemander des nouvelles aventures de leur héros.

Il y a deux formats et le format de poche rentre facilement dans chaque sac pour pouvoir être lu et relu en toute circonstance: chez médecin, dans le train etc.

Petit Poilu est également un super outil pédagogique. Il figure sur la liste officielle de l’Éducation nationale et sur le site de la série nous pouvons même trouver des fiches d’activités en lien avec les livres. J’ai également trouvé en format PDF une séquence sur le thème « Réfugiés et migrants, du déracinement à l’exil » en s’inspirant du Petit Poilu pour  les enfants de 3 à 5 ans. Chaque album se termine par une page pour les parents ou/et enseignant expliquant en quoi cette histoire « fait grandir d’un poil ».

Les albums peuvent être utilisés autant qu’une découverte de la bande dessinée, dans le travail d’art plastique, dans le travail sur la notion du temps avec les images séquentielles, dans un enrichissement du vocabulaire et un travail sur la syntaxe, dans un projet d’écriture avec des petits ou des grands, dans l’apprentissage d’une langue étrangère. Les thèmes abordés dans les histoires permettent également d’évoquer avec les enfants de nombreux sujets de l’actualité comme la colère et l’apprentissage de la maîtrise de soi, la peur et la confiance trop rapide à l’inconnu, la pollution, les caprices et la surconsommation, la maladie et l’hospitalisation, la question du genre, la problématique des réfugiés et de l’exil et beaucoup d’autres. Bref, les albums sont très riches et ils construisent une grande ouverture au monde.

Si tout cela ne vous a pas encore convaincus de découvrir le Petit Poilu, voilà, la réponse des premiers intéressés, mes enfants, aux questions pourquoi ils aiment le Petit Poilu et ce qu’ils aiment le plus, j’entends …

« Parce que c’est chouette de se raconter des histoires et j’aime bien quand le petit poilu voyage. »

Yanna 6 ans et demi

« J’aime lui (le personnage de Petit Poilu) et j’aime les pirates et la tortue et le perroquet et j’adore manger des fraises. »

Gabriel 2 ans et demi

Bonne lecture,

Ania

Titre : Petit Poilu. Volume 20, Madame Minuscule
Auteur : Céline Fraipont et Pierre Bailly
Paru en:2017
Éditeur : Dupuis
Série : Petit Poilu, n° 20
Collection : Puceron
Prix : 9,9€

Titre : Petit Poilu, Le trésor de Coconut
Auteurs : Céline Fraipont et Pierre Bailly
Paru en : 2018
Éditeur : Dupuis
Série : Petit Poilu
Collection : Petit Poilu poche
Prix : 5€

Titre : Petit Poilu, La forêt des ombres
Auteurs : Céline Fraipont et Pierre Bailly
Paru en : 2018
Éditeur : Dupuis
Série : Petit Poilu
Collection : Petit Poilu poche
Prix : 5€

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :