Jack le téméraire

Jack le téméraire est le nouveau coup de cœur de ma fille. Elle a dévoré  cette BD d’un seul trait, en rentrant de l’école autant que son goûter.  C’est une variation du conte Jack et le haricot magique sous la forme d’un roman graphique.

J’ai découvert ce livre en recherchant un cadeau d’anniversaire pour un copain de ma fille. J’ai été attirée par le style graphique de l’auteur. J’ai bien aimé l’idée d’un héros ordinaire auquel on peut s’identifier facilement et j’apprécie en général les adaptations moderne des contes.

L’auteur confronte deux mondes: un monde surnaturel sorti d’un conte voire d’un cauchemar et un monde bien réel situé dans un quotidien difficile. La mère de Jack s’épuise dans le travail pour payer les factures. Elle cumule des emplois essayant de faire vivre au mieux ses deux enfants. Le père des enfants est parti depuis longtemps. Jack doit grandir vite. Il est obligé de s’occuper de sa petite sœur qui ne parle pas. Elle n’est pas muette pour autant, mais présente plutôt des symptômes d’autisme. Comme dans le conte, Jack se procure des grains qui selon le vendeur changeront sa vie à jamais. Il les échange contre les clés de la voiture de sa mère. Les graines plantées dans le jardin poussent sous forme d’une jungle de plantes maléfiques. Nous ajoutons à tout ça une voisine avec une épée, un dragon et d’autres créatures de plus en plus extraordinaires pour découvrir une intrigue très prenante.

Ben Hatke est un peintre, auteur et illustrateur américain.  Ses dessins sont très réalistes et colorés, mais les couleurs n’agressent pas l’œil. Le texte est bien rythmé et pas trop difficile pour un jeune, même très jeune lecteur, ma fille n’a pas sept ans. On ne voit pas passer les 200 pages de l’album. Elle l’a terminé en une heure et elle a demandé si je n’avais pas acheté également le deuxième tome et si je ne pouvais pas acheter un exemplaire pour elle parce que c’est génial et elle aimerait le relire.

Bonne lecture,

Ania

Titre : Jack le téméraire
Auteur et illustrateur : Ben Hatke
Traduction: Fanny Soubiran
Paru en : 2017
Éditeur : Rue De Sevres
Prix : 12,50€

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :